L’arbre bleu – Jeune public

« Un arbre était si curieux de voir le monde qu’il poussait sans cesse.
Il voulait voir loin, très loin, beaucoup plus loin.
Il s’élevait toujours, toujours plus haut.
Si haut qu’il a dépassé tous les arbres de sa forêt tropicale.
Si haut, qu’il a traversé le ciel pour regarder la Terre, sa Terre.
Quand il l’a vue toute entière, il s’est arrêté de grandir.
Il passait son temps à la regarder.
Il la trouvait si ronde, si belle, si bleue…
Il ne savait pas qu’elle était bleue.
Alors du haut de sa canopée, il a lâché ses graines parmi les étoiles.
Des graines, libres comme l’air, légères et fortes,
et toutes aussi curieuses de découvrir le monde.
Je suis né d’une de ces graines, de ce voyage autour de la Terre.
Je suis né d’une chute douce et vertigineuse.
Je suis l’Arbre bleu ».

La Scène

Didier s’est toujours demandé comment les arbres voyagent ?
Il a passé sa vie à s’occuper des arbres, à collecter des graines…
Il dit qu’un jour, il a trouvé une graine de l’Arbre bleu, né dans les étoiles…
Depuis, il sait dialoguer avec les arbres. Il les entend, les comprend.
Dans son carnet nomade, il note ses histoires de rencontres.

Alexandre a grandi en lisière de forêt. Mais la ville s’est agrandie…
La forêt a disparu, sa cabane aussi, laissant place à une zone industrielle.
Depuis, il ne cesse de semer et replanter des arbres.
Pour mieux les connaître, il rêve de dialoguer avec eux… peut-être à travers le son, la musique…

Concert en duo. Les musiciens sont entourés d’instruments et d’une pile de livres où seront piochés en direct quelques récits et citations.
L’ambiance du plateau est chaleureuse avec des éléments de batterie éclairés de l’intérieur et de nombreuses petites loupiotes.

La Musique

La création est en cours mais l’univers se précise alternant chansons et textes parlés sur de la musique ; un cocktail folk-rock de guitares électriques et acoustiques, de percussions parfois en matériaux bruts ou naturels (tom basse, pots en terre cuite, bodhran, graines, morceaux de bois…)
Les rythmes sont variés, souvent avec une belle énergie. Les climats se font parfois doux pour accompagner le récit, ou plus étrange, mystérieux selon les histoires.
Le chant est souvent harmonisé à deux voix.

L’arbre bleu – Jeune public a bénéficié d’un parcours de résidences rémunéré par l’OARA et du soutien de l’URFR Le Moulin du Marais à Lezay (79), La Margelle à Civray (86) et La Palène à Rouillac (16). Le spectacle est également soutenu par la SPEDIDAM.

L’arbre bleu – Médiation

Thème et ouvertures pédagogiques
L’Arbre bleu aborde différentes thématiques, toutes liées à notre rapport à l’environnement en général, et à l’arbre en particulier.
Supposé silencieux, l’arbre a beaucoup à nous raconter, à nous donner, à nous faire partager.
• Des histoires naturelles, des légendes et mythologies.
• Des identités et des cultures, des géographies lointaines, des climats.
• Des matières premières, une ressource universelle et vitale.
• Un rapport aux temps, à la sérénité.
• Une ouverture au monde, à la nature, à la biodiversité…

Ateliers suivis en classes avec ou sans les artistes
Temps de découverte des arbres
• Un arbre… c’est quoi ?
• Comment les arbres voyagent ?
• Comment la vie s’organise dans et autour d’un arbre ?

Ecriture de récits courts
• Jouer avec les mots, jeux d’écriture sur le thème.
• Ouvrir une boîte à secrets retrouvée dans une cabane, et imaginer son histoire.
• Objectifs : inventer et se raconter des histoires.

Ecriture de chanson
• Aborder la forme d’une chanson couplet / refrain.
• Les rimes… ou pas ?
Mise en musique
• Inventer des petites mélodies et choisir celle qui éclaire au mieux le texte.
• Apprentissage et répétitions .
Construire ensemble un temps de partage et de retransmission des créations.

Arts plastiques
Autour du thème, dessin, modelage, construction…

Ecriture et dessin nomades, en balade sous les arbres.

 

En chansons et récits

RIEN DANS LES POCHES – Forêt primaire…, se perdre exprès dans la grande foret, la nuit

FRANGIN DE SQUARE – Arbre confident d’un SDF

VOYAGE MOI – Graine volante, Samare… rêve de voyages

LA CABANE – Arbre refuge de l’enfance, planque…

LE BAL DES TROGNES – Arbre à sale gueule, chêne têtard… pour chauffer la misère

L’ARBRE MORT – Locations ouvertes à tous les étages

L’ARBRE INSTRUMENT – Doigts de tambour, ventre de contrebasse, …

LA NOIX – Noyer né d’une rapine, d’une bagarre et d’un trou de mémoire